top of page

"Je crois en une contamination de l'amour, de la bienveillance, de la douceur et de l'intelligence.

Chaque fois que l'on pose un acte de tendresse, d'affection, d'amour, chaque fois qu'on éclaire quelqu'un en lui donnant un conseil, on modifie un tout petit peu l'avenir de l'humanité dans le bon sens. (...) Plus je ressens, dans la journée, dans la vie, des émotions positives, de l'affection, de l'admiration, de la compassion, du bonheur, du bien-être, de la joie, de l'élévation, moins il y aura d'espace pour l'apparition, l'expansion et la flambée des émotions douloureuses, destructrices et négatives. (Christophe André - Trois amis en quête de sagesse)

Dynamique

Dynamique d'accompagnement

Pourquoi consulter ?

 

 

"Si tu ne prends pas le temps de créer la vie que tu désires, tu seras forcé à passer beaucoup de temps à vivre une vie dont tu ne veux pas".

Kevin Ngo

 

 

Nous avons tous un jour ou l’autre ressenti le besoin d’être écouté, d’être aidé, accompagné, soutenu sans être jugé.

Le besoin de comprendre un drame intérieur ou être éclairé sur une position de vie ou une décision à prendre.

Le besoin de trouver un espace, une oreille, une attention, une écoute pour mieux comprendre ce qui se joue en nous, autour de nous et avoir les outils thérapeutiques pour comprendre et dépasser nos peurs et parfois un souvenir.

 

Recouvrer cette autonomie nécessaire pour s’accomplir, s’épanouir, se réaliser… et grandir

La pratique en Relation d’Aide est une approche thérapeutique psycho-émotionnelle qui allie le verbal et se déroule en individuel en couple ou en groupe.

  • Comment découvrir ses mécanismes psychiques

  • Comment surmonter ses peurs et les dépasser

  • Comment comprendre son histoire familiale (psycho-généalogie)

  • Apprendre à se connaître

  • Comprendre le sens de ses symptômes

  • Comment reconquérir son autonomie pour se réaliser

  • Comment résoudre des conflits personnels, familiaux, professionnels...

Charte Déontologique 

Institut Cassiopée

1 - La relation patient/praticien :

La relation patient/praticien est une relation professionnelle dans laquelle le bien-être du patient est la préoccupation première du praticien. Il s’interdit toute promesse illusoire de guérison.

 

2 - Respect des patients et de leurs libertés individuelles :

Le praticien doit écouter, traiter avec la même conscience chaque personne qui le demande, quel que soit son origine, sa situation de famille, son appartenance ou sa non-appartenance à une ethnie, une nation ou une religion déterminée, ses handicaps ou son état de santé, sa réputation ou les sentiments qu’il peut éprouver à son égard. Il fait preuve en toutes circonstances d’une neutralité et d’une absence de prosélytisme de ses convictions et idéaux, qu’ils soient politiques, philosophiques ou religieux.

 

3 – Reconnaissance de l’influence inhérente à la situation :

Le praticien doit reconnaître l’importance de la relation pour l’efficacité de la thérapie, connaître le pouvoir et l’influence inhérente à la situation. Il doit agir en cohérence avec cette reconnaissance et ne pas exploiter ses patients financièrement, sexuellement ou émotionnellement en fonction de son propre avantage ou de ses propres besoins. Il s’abstiendra de tout passage à l’acte (sexuel, violent, etc.) et de toute autre forme d’abus de pouvoir.

 

4 – Contrat moral :

Les contrats avec les patients, qu’ils soient écrits ou verbaux, sont explicites à propos des honoraires, des modalités de paiement, des congés, des annulations de séance de la part du patient comme du praticien. La durée de la thérapie, la recommandation à un autre praticien, la fin de la thérapie sont l’objet d’une discussion avec le patient et un accord mutuel sera recherché.

 

5 – Compétence :

Le praticien accepte des patients adaptés à sa formation, à ses compétences et à ses modalités de supervision. Il doit prêter attention aux limites de ses compétences. Lorsque le praticien reconnaît qu’il atteint ses limites, la consultation d’un collègue ou d’un superviseur est essentielle. Il peut aussi s’avéré approprié d’adresser le patient à quelqu’un d’autre.

 

6 – Consultation pour maladie :

Dans le cas de consultation pour maladie, le praticien doit s’assurer qu’un diagnostic médical a été posé pour le patient, documents radiologiques, biologiques, etc. à l’appui. Il ne doit jamais demander à un patient d’interrompre un traitement médical en cours, quel qu’il soit. Le praticien ne doit traiter aucune maladie aiguë ou grave sans surveillance médicale ; il est de son devoir de demander au patient de se soumettre à cette surveillance périodique.

 

7 – Travail sur soi et formation continue :

Le praticien a une responsabilité particulière qui consiste à poursuivre son développement personnel et professionnel au travers d’une thérapie personnelle, une supervision régulière et des formations complémentaires.

Tarifs

Prendre RD
Contact

​​Tél : 06 12 17 91 84​

Email: nadiadahan7@gmail.com

RDV
bottom of page